Les entretiens du Nintendo eShop : Swords & Soldiers II avec Ronimo Games


18/12/2014

Il existe peu de jeux qui proposent à la fois des terrains de golf, des barbecues et des Vikings. C'est pourtant ce que vous trouverez au programme de Swords & Soldiers II de Ronimo Games, bientôt disponible sur le Nintendo eShop de la Wii U. Nous avons rencontré le producteur du jeu, Robin Meijer, pour discuter de ce qui attend les joueurs.

Nintendo of Europe : Pourriez-vous vous présenter et expliquer votre rôle au sein de l'équipe responsable de Swords & Soldiers II ?

CI7_WiiUDS_SwordsAndSoldiersII_Portrait.jpg

Robin Meijer : Je m'appelle Robin Meijer, je suis producteur à Ronimo Games et je travaille sur Swords & Soldiers II. Pour résumer, je suis beaucoup dans l'organisation, je prépare des trucs, je parle à la presse, etc. Mes collègues sont tous en train de travailler à fond sur le jeu.

NoE : Comment présenteriez-vous Swords & Soldiers II à quelqu'un qui ne connait pas du tout le jeu ? On dirait une suite !

RM : C'est une suite ! Bien vu ! (rires) D'un point de vue purement technique, Swords & Soldiers II est un jeu de stratégie en temps réel (RTS) 2D en défilement horizontal. On compte intégrer une campagne vraiment sympa et différente, et on veut aussi proposer une expérience multijoueur en local à tomber.

NoE : C'est un jeu de stratégie en temps réel, mais on trouve aussi des éléments repris d'autres genres de jeux, de type Tower defence par exemple.

WiiUDS_SwordsSoldiersII_07.jpg

RM : Eh bien, le joueur peut construire des tours dans ce jeu, et il a généralement envie de les défendre. On peut donc dire que c'est un peu du Tower defence. Cependant, l'idée principale du jeu est de produire des troupes qui se déplaceront automatiquement. Dans un RTS traditionnel, vous passez votre temps à cliquer un peu partout. Dans Swords & Soldiers II, vous construisez vos troupes et elles partent toutes seules. Quand elles tombent sur un ennemi, elles sortent les haches ou les lances et commencent à bastonner. Elles savent quoi faire ! Comparé à d'autres RTS, c'est une manière de jouer beaucoup plus décontractée. Une fois votre armée sur pied, vous la regardez partir et faire ce qu'elle a à faire, au lieu de vous dire : "J'ai une armée géniale et je dois tout gérer de A à Z. Je dois aussi tout gérer de A à Z dans ma base parce que ça marchera peut-être pas et j'aurai besoin d'une nouvelle armée." C'est beaucoup plus amusant. En gros, tous les aspects pénibles et longs du RTS sont évacués. Il ne vous reste plus que les plus drôles.

NoE : Cela se voit dans l'ambiance de jeu, non ?

RM : Oui, c'est très pittoresque et on espère que les joueurs trouveront ça drôle. On ne se prend pas au sérieux. Il n'y a pas de Marines de l'espace tout en gris qui hurlent et qui se vident de leur sang, juste de joyeux Vikings qui se battent contre des démons. C'est l'occupation préférée des Vikings. Ils se battent contre les démons parce que les démons aiment bien se battre aussi. Ajoutez à cela un troisième groupe super secret qui se bat aussi. Et voilà ! Il y a un petit côté comics, c'est la touche Ronimo.

NoE : Et il y a bien entendu des barbecues.

RM : Oui, il y a des barbecues ! Le premier jeu tournait autour des barbecues. La suite se devait d'avoir des barbecues dans le jeu. Ça illustre d'ailleurs parfaitement notre conception du jeu. C'est un jeu sérieux qui ne se prend pas au sérieux. Pourquoi créer un jeu sérieux à mourir dans lequel vous devez tuer tout le monde et vous énerver quand vous pouvez aussi vous dire : "Mais, il y a des démons sur mon terrain de golf ! C'est pas cool du tout. Il faut les virer de là." C'est une approche plus légère menant à un jeu de combat sérieux.

NoE : Vous pouvez nous parler un peu de l'histoire ?

WiiUDS_SwordsSoldiersII_03.jpg

RM : Il y a un mode campagne qui propose plusieurs missions, et on veut vraiment qu'elles soient différentes les unes des autres. Chaque mission est unique et propose des arbres techniques, des troupes et et des sorts différents. Je ne peux pas trop vous en dire, mais, dans les grandes lignes, les Vikings sont rentrés chez eux à la fin du premier jeu. Tout le monde est content et tout va bien. Barbe Rouge se bat toujours contre Barbe Noire parce que c'est ce qui leur plaît. C'est comme ça ! La vie s'écoule paisiblement et tout va bien dans le royaume des Vikings, jusqu'au jour où les démons font leur apparition. Les Vikings se demandent à quoi ils ont affaire, surtout quand les démons commencent à casser des trucs. Ça ne leur plaît pas. Barbe Rouge se met à combattre les démons, et voilà les Vikings partis pour une aventure folle. Il s'avère au final qu'il faut sauver le monde.

NoE : Et est-ce que ces deux ennemis mortels doivent faire équipe ? Ou vous n'avez pas le droit de nous dire ?

RM : (pause) J'ai le droit de le dire... mais j'essaie de me souvenir. Est-ce qu'ils font équipe ? (rires) Je suis désolé, mais il faudra que vous jouiez pour le savoir. (rires). Plus sérieusement, Barbe Noire est vraiment un type méchant. C'est pas le genre de gars avec lequel vous voudriez devenir potes. Oh non ! Ce type est un vrai méchant.

NoE : Puisqu'on parle des adversaires, que pouvez-vous nous dire sur le mode multijoueur ?

RM : On a un mode 1 contre 1 en local qui est vraiment génial. Un des joueurs joue uniquement sur le Wii U GamePad, l'autre sur la télévision. Normalement, quand vous jouez à un RTS en écran partagé, vous pouvez voir ce que votre adversaire fait, et lorsqu'il place un bon coup, il vous voit le contrer sur votre partie de l'écran.

On a fait des essais en écran partagé "classique", et c'est beaucoup plus drôle quand chaque joueur dispose de son écran.

NoE : Pouvez-vous nous en dire plus sur les commandes tactiles du GamePad ?

WiiUDS_SwordsSoldiersII_08.jpg

RM : Vous pouvez contrôler presque tout le jeu sans jamais toucher les autres commandes. Le jeu tout entier peut se jouer via les commandes tactiles. Vous pouvez bien sûr jouer en utilisant les boutons. C'est vous qui décidez. Personnellement, je préfère les commandes tactiles. Admettons que vous vouliez lancer la foudre. Il suffit de choisir la foudre et l'ennemi. Vous dites alors : "Tu vas mourir", et vous le touchez. Vous touchez le type, la foudre le frappe et il est mort.

NoE : Vous vous sentez tout puissant.

RM : C'est une sensation vraiment très agréable !

NoE : OK, alors...

RM : (reprenant la parole) Sérieusement. C'est vraiment surprenant.

NoE : (rires) Je crois que tout le monde a compris maintenant.

RM : Je ne sais pas si vous réalisez combien c'est génial ! (rires) Vous touchez des trucs et ils meurent. C'est trop bon.

NoE : Étant donné qu'ils sont les nouveaux venus dans l'histoire, pouvez-vous nous parler de ces démons et de leurs pouvoirs spéciaux ?

RM : Oui, ce sont les nouveaux venus. Les démons sont généralement moins chers et un peu plus faibles. Leur force repose donc sur leur nombre. Ce ne sont pas de solides Vikings équipés de haches. Ils ont tout de même des mécanismes très intéressants.

WiiUDS_SwordsSoldiersII_05.jpg

Chaque faction dispose de ses propres sorts et de ses unités. La faction des démons accepte beaucoup plus facilement de voir ses unités mourir, mais ce n'est pas grave. Il suffit d'envoyer plein de petits gobelins. Vous avez des enfourche-tonneaux, des gobelins hurlant en équilibre sur des tonneaux d'explosifs. Vous avez des guerriers-serpents qui se transforment en pierre quand ils perdent et deviennent donc des obstacles. Vous avez aussi un sort de sacrifice que vous pouvez utiliser lorsque vous vous apercevez qu'il ne vous reste plus beaucoup de mana et que vous avez beaucoup trop de troupes. Vous sacrifiez alors quelques troupes.

NoE : Vous êtes alors vraiment maléfique.

RM : Comme pour le sort de foudre, vous vous sentez vraiment démoniaque quand vous vous dites : "Je vais en sacrifier un, mais lequel ?" Il y a 5 lutins et vous décidez alors que ce sera au tour de Mike ! "Adieu, Mike !" Vous pouvez alors lancer un autre sort. (rires)

CI7_WiiUDS_SwordsAndSoldiersII_Bubba.png

Les démons fonctionnent principalement en écrasant l'ennemi sous le nombre. Vous pouvez aussi bâtir des cryptes. Des squelettes en sortent à intervalle régulier et ils se traînent pour attaquer. Ils tombent en morceaux au bout de quelque temps, mais ils vous aident vraiment à venir à bout de l'ennemi. Il y aussi un type vraiment balèze. C'est nouveau dans le jeu. Chaque faction a sa super unité, une sorte de héros. Dans le cas des démons, c'est un gars vraiment balèze avec un bouclier. Vous pouvez le placer en position de lancer, et il expédiera dans les airs toutes les unités arrivant derrière lui.

NoE : Il les lance sur l'adversaire ?

RM : Oui, mais la trajectoire est un arc de cercle. Quand des troupes ennemies foncent sur lui, il lance ses unités par-dessus. C'est une manière de dire : "Ouais, c'est cool que toute ton armée soit là, mais la mienne est en train de te prendre à revers !" C'est incroyablement efficace.

NoE : Et vraiment maléfique !

RM : Ce qui est incroyablement drôle ! (rires)

Swords & Soldiers II sera disponible sur le Nintendo eShop début 2015.