Quelle est la position officielle de Nintendo concernant le piratage de jeux vidéo ?

Le piratage de jeux vidéo est illégal. Nintendo se dresse contre ceux qui profitent et exploitent le travail créatif de développeurs, de graphistes, d'animateurs, de musiciens, d'artistes de capture de mouvements et de tant d'autres encore. Le piratage représente toujours une grande menace pour Nintendo et pour plus de 1400 studios de développement travaillant à la réalisation de jeux pour les consoles Nintendo. Surtout, la survie des développeurs et des éditeurs de jeux dépend des ventes légales de leurs jeux. Le piratage décourage l'innovation et le développement de nouveaux jeux. Il peut également entraîner une diminution des emplois dans l'industrie ce qui finalement nuit au consommateur. Le piratage menace également la survie économique des détaillants vendant des produits authentiques.